Le 21 juin, c’est la Journée internationale du yoga. Cette année, la journée est célébrée dans une période où la COVID-19 est encore bien présente. Elle vise à sensibiliser le public aux nombreux bénéfices de cette activité, notamment sur le bien-être physique et mental. D’où l’importance en cette période particulière pour tous ! On vous présente ici 5 bonnes raisons de pratiquer le yoga. 

1. Gestion des émotions : le yoga source de bien-être

Véritable technique de développement personnel, le yoga permet aux enfants et aux adultes de prendre conscience de leur corps et de leurs émotions. Avec la pratique du yoga, on vit dans le respect de soi et des autres. La gestion des émotions est capitale pour bien vivre ensemble. Enfin, il s’adapte à l’âge et aux handicaps, donc tout le monde peut le pratiquer et profiter de ses merveilles ! Nadège Pétrel est puéricultrice depuis 10 ans, professeure de yoga et spécialiste des massages pour bébés. Elle est formée à différentes pratiques et techniques de bien-être et de parentalité. Elle nous apporte dans cet article son expertise en matière de bien-être, de respect de soi et de gestion des émotions dans une interview empreinte de bienveillance.

yoga, gestion des émotions

>> Interview à découvrir : « Gestion des émotions, le yoga, source de bien-être ».

2. Orthoptie et yoga pour les yeux

L’orthoptiste a vocation à dépister et rééduquer des troubles de la vision. Il effectue des bilans comme les bilans d’insuffisance de convergence, les bilans neuro-visuels et les bilans de la vue (réalisables dès l’âge de 6 mois). Cette première étape permet d’évaluer les capacités visuelles de l’enfant et donc les troubles à traiter. Une fois le bilan réalisé, les orthoptistes mettent en place un protocole de rééducation adapté à chaque enfant et à ses troubles. Parallèlement à la rééducation orthoptique, le yoga des yeux permet de prendre conscience et de détendre les muscles oculomoteurs. Quelques exercices simples peuvent être réalisés par les enfants comme : l’exercice du stylo, l’horloge, le massage des trois points, le palming et la petite séance de tambour.

exercices pour les yeux

>> À télécharger aussi : « Nos cartes de yoga des yeux ».

3. Handi yoga, le yoga pour tous !

Des échanges entre personnes en fauteuil et valides pratiquant le yoga ont permis de constater les effets positifs apportés à tous par cette pratique. C’est ainsi que l’idée d’inciter les personnes en situation de handicap à découvrir ces bienfaits s’est imposée à l’association Handi’Yoga qui a, pour cela, fait appel à une professeure de yoga diplômée pour développer une pratique adaptée à tous les handicaps. Les cours sont similaires aux séances classiques, mais sont adaptés aux handicaps du yogi. Le parti pris d’Agnès, professeure de yoga diplômée, est de travailler ses cours pour les personnes valides et de les adapter tout de suite aux personnes en situation de handicap. Ainsi, celles-ci vont pouvoir se détendre, s’étirer et harmoniser leur corps et leur esprit comme n’importe quel autre yogi. Grâce à cette pratique, elles auront la possibilité de se reconnecter avec leur corps et de gagner en confiance à travers les différentes poses. 

Handi, yoga, le yoga pour tous !

>> À lire : « Handi yoga, le yoga pour tous !

4. Les bénéfices pour les enfants

À travers ce sport, les enfants apprennent de manière ludique à se concentrer. Ils améliorent leur motricité, entraînent leur sens de l’équilibre et renforcent ainsi leur santé et leur forme physique. Le yoga permet en outre aux enfants d’améliorer leur confiance en eux, et en plus, c’est amusant ! Pour les enfants avec des besoins spécifiques, il permet, entre autres, de se détendre, de s’accepter, de diminuer le stress et l’anxiété. Concernant les exercices à proposer aux enfants, on ne va pas utiliser le nom sanskrit, mais plutôt parler de « lion rugissant » ou de « fleur de lotus ». Tous les noms, inspirés de la nature, ont un impact très positif sur les enfants !

yoga planche wobbel

>> À lire : « Yoga : les bénéfices pour les enfants ».

5. La pratique en classe

Dans leur classe, les professeur·e·s rencontrent souvent des difficultés pour que les élèves se concentrent à nouveau (après la récréation, au retour de la cantine…). Situations qui engendrent du stress, aussi bien pour l’enseignant·e que les élèves. En pratiquant le yoga, les enfants ont un laps de temps pour évacuer leur tension, se centrer sur le corps, le tout dans le calme.

Les exercices en classe peuvent se dérouler à plusieurs moments de la journée. Elisabeth Jouanne, autrice de la méthode adaptée pour les petits, en identifie cinq :

  • Les rituels du matin : étirements, respirations, automassages…
  • Les exercices avant un apprentissage spécifique : elle choisit l’exemple de l’automassage des oreilles avant un travail demandant une écoute attentive
  • Les exercices à faire dans la salle de sport
  • Des exercices liés aux sens : expériences liées à l’exploration sensorielle
  • La relaxation, en début d’après-midi.

la pratique en classe

>> À lire aussi : « Pratique le yoga en classe ».

Que vous soyez adultes, enfants, avec des besoins spécifiques, le yoga est un sport adapté à tous ! Il apporte de nombreux bienfaits, que ce soit sur le plan physique ou émotionnel.

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.