Dès son plus jeune âge, l’enfant va progressivement se familiariser avec son corps et prendre conscience de l’espace qu’il occupe dans son environnement grâce aux expériences qu’il vit. En grandissant, sa perception de son corps s’affine et il parvient à percevoir les différentes parties de son corps et à ressentir la mécanique de son corps biologique. Chez certains enfants, notamment ceux avec un trouble autistique ou atteint d’une somatognosie, cette conscience du corps sera plus difficile et des exercices avec la petite figurine AniMate par exemple, seront nécessaires pour aider l’enfant à repérer son schéma corporel. 

Plus tard, avec l’arrivée de la puberté, les adolescents ont parfois des difficultés à se reconnaître dans leur corps qui subit des transformations tant aux niveaux hormonal, que corporel et psychologique. Pour faciliter cette transition du corps d’enfant à celui d’adolescent·e, notamment pour les enfants en situation de handicap mental ou porteur de TSA, il sera intéressant d’utiliser un outil de communication versatile et concret : AniMate.

À lire si vous ne connaissez pas encore la petite figurine AniMate : >> AniMate un compagnon de vie

Repérage du schéma corporel

Le schéma corporel, c’est la représentation que l’enfant se fait de son corps. L’acquisition du schéma corporel est une étape essentielle qui permet d’établir les limites du corps et de ressentir ce qu’on appelle la « globalité corporelle ». Cette étape de son développement influence la motricité de l’enfant : son équilibre, sa capacité à se situer dans l’espace, mais aussi ses sensations corporelles.

Avec AniMate et son marqueur effaçable, il est possible de travailler le repérage du schéma corporel et de développer le vocabulaire corporel. Comme dans la vidéo ci-dessous, on peut demander à l’enfant de dessiner les yeux, la bouche, etc. Un exercice très ludique et absolument concret pour mieux appréhender son corps.

Comprendre son corps

Connaître ses principaux organes pour mieux exprimer une éventuelle douleur, savoir quand on est malade pour mieux accepter d’être soigné·e, comprendre les transformations de son corps quand arrive la puberté… AniMate permet aussi d’aborder tous les sujets que l’on doit un jour aborder avec ses enfants, sans tabou, et avec clarté.

À l’aide des pictogrammes AniMate, il est facile de mettre en place une activité pour que votre enfant apprenne à mieux connaître son corps, mais aussi celui du sexe opposé. Il est important, afin que votre enfant soit à l’aise durant sa puberté pour parler de son corps, de nommer les parties intimes correctement. Ainsi, le corps, les organes génitaux, et la sexualité seront normalisés. Nommer correctement leur anatomie, leurs parties intimes, dès le plus jeune âge permet aux jeunes de se les approprier, pour se construire intellectuellement par rapport à ce qu’ils sont (sexe et genre), pour mieux comprendre leurs différences, et pour établir des limites entre soi et les autres.

>> À lire aussi : 10 idées d’utilisation d’AniMate à la maison

Changement corporel et puberté

La puberté est une période difficile et déroutante pour tous les enfants. Cette étape peut être encore plus difficile pour les enfants ayant un handicap. Pour comprendre l’évolution du corps, vous pouvez utiliser différents types de pictogrammes, les pictos enfants puis les adultes qui montrent l’évolution du corps pour montrer les modifications qui vont se produire sur son corps comme la poussée mammaire ou encore l’apparition de la pilosité.

AniMate est un support précieux, qui jouera le rôle de médiateur entre vous et votre enfant grâce à son éventail très riche de pictogrammes. L’enfant pourra s’identifier à la petite figurine et ainsi s’exprimer plus librement.

>> À lire : Adolescence et handicap : la puberté

AniMate – schéma corporel enfant : ce kit est composé de 44 pictogrammes « puzzle » reconstituant le corps de l’enfant (fille et garçon). Figurine non incluse. Ces pictogrammes permettent de personnaliser sa figurine et ainsi favorisent son appropriation. Ils permettent également de travailler en détail et plus spécifiquement sur le schéma corporel !

AniMate – schéma corporel adulte : ce kit AniMate est composé de 44 pictogrammes « puzzle » reconstituant le corps de l’adulte (homme et femme). Figurine non incluse. Ces pictogrammes permettent de personnaliser sa figurine et ainsi favorisent son appropriation. Ils permettent également de travailler en détail et plus spécifiquement sur le schéma corporel d’un adulte !

L’aider à comprendre les menstruations

Les menstruations ou les règles peuvent apparaître chez les filles dès l’âge de 12 ou 13 ans. Certains parents s’inquiètent de la manière dont aborder les saignements avec leur fille, mais aussi de savoir si celle-ci va parvenir à assurer son hygiène personnelle. La capacité de comprendre et de composer avec les menstruations dépend de nombreux facteurs. Certaines filles vont être capables de gérer les menstruations, d’autres non.

La première chose à faire est de lui expliquer ce qui lui arrive avec des termes simples et des visuels. En comprenant ce qu’il lui arrive, votre fille en aura moins peur. Il faut lui fournir autant d’informations que vous le pourrez afin de « dégrossir » le sujet avec elle. Il est également primordial de la prévenir sur les douleurs que les règles peuvent engendrer. Vous pourrez pour cela vous appuyer sur des pictogrammes.

AniMate puberté et sexualité

AniMate Puberté et sexualité : Ces 11 pictogrammes détaillés seront très utiles sur le plan éducatif pour mieux comprendre son corps, la puberté et la sexualité. Figurine non incluse.

>> À lire : 10 conseils pour parler de la puberté avec son adolescent

Maintenir le dialogue

Bien que cela puisse sembler gênant, il est important de maintenir un dialogue ouvert et honnête avec votre enfant. La puberté peut être extrêmement déstabilisante pour tous les enfants, encore plus pour ceux qui sont porteurs d’un handicap cognitif. Lorsque vous aborderez les questions relatives à la puberté avec votre enfant, il sera important de le rassurer sur ces changements qui vont se produire et sur le fait qu’ils sont complètement normaux. Votre enfant doit pouvoir vous faire confiance et vous poser des questions sans craindre un jugement. N’oubliez pas d’utiliser une terminologie appropriée et d’être très littéral dans ce que vous dites et expliquez.

>> À lire également : AniMate, son utilisation en soutien psychologique

 

Découvrez AniMate et tous ses accessoires

Mathilde est coordonnatrice Tiers-Lieu chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.