« Arrête de pleurer pour un rien », « tu en fais trop », « tu exagères », « ne sois pas si sensible »… Si vous avez déjà entendu ces phrases, vous êtes probablement comme 20 % de la population mondiale, hypersensible ! Le 13 janvier, c’est la journée nationale de l’hypersensibilité. L’occasion de (re)découvrir qu’est-ce que l’hypersensibilité, quels sont les besoins des personnes hypersensibles et quels outils et solutions vous pouvez utiliser ou proposer à votre enfant pour mieux vivre cette hypersensibilité au quotidien.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité correspond à une sensibilité plus forte que la moyenne à différents stimuli. Les personnes hypersensibles perçoivent le monde avec une acuité et une sensibilité toute particulière. L’hypersensibilité peut provoquer chez les personnes concernées des réactions variées en intensité : de simple confusion ou malaise à une grande douleur et/ou perte de contrôle. Le cerveau recevant une grande quantité d’informations non filtrées sera aussi fatigué plus rapidement.

Il existe deux types d’hypersensibilité : émotionnelle et sensorielle.

L’hypersensibilité sensorielle est souvent présente chez les personnes porteuses d’un trouble du neurodéveloppement tel que l’autisme, mais elle peut également concerner les personnes neurotypiques. L’hypersensibilité sensorielle et émotionnelle peut également être présente chez les personnes à certains moments de leur vie comme la grossesse, chez les personnes porteuses d’un handicap, malades ou ayant un problème psychologique. L’hypersensibilité peut donc être passagère ou être présente toute la vie.

Les hypersensibilités de l'enfant

L’hypersensibilité sensorielle

Les personnes avec une hypersensibilité sensorielle ont tendance à avoir une exacerbation d’un ou plusieurs de leurs sens (ouïe, goût, odorat, sens vestibulaire, vue et toucher). Cela peut notamment déclencher des sentiments d’inconfort, de mal-être, voire de colère. Cela dépend de chaque personne et du degré d’hypersensibilité.

L’hypersensibilité tactile

L’hypersensibilité tactile est liée à une sensibilité accrue au niveau de la peau, du toucher. Voici une liste non-exhaustive des traits caractéristiques d’une personne ayant une hypersensibilité tactile :

  • a des réactions émotionnelles et comportementales extrêmes à la suite de blessures mineures.
  • ne supporte pas les étiquettes sur les vêtements.
  • aime être serré fort.
  • ne supporte pas qu’on leur coupe les ongles.
  • a des zones du corps plus sensibles et qui sont plus facilement irritées : les mains, les pieds, le cou, le dos et les bras.
  • peut ressentir un malaise dans les lieux propices à la promiscuité.
  • évite les contacts (câlins, poignées de main, embrassades…), entraînant un repli social et de possibles complications pour l’intimité.

Des outils pour l’appréhender

hypersensibilité_tactile

Gants sensoriels – Lot de 4 : Un lot de 4 gants sensoriels parfaits pour vivre une agréable expérience tactile. Les côtés de chaque gant ont une couleur et un tissu différents pour apporter une sensation unique. La forme universelle convient aux enfants et aux adultes. Livré dans un sac en tissu. Lavable à l’eau. Dim. 27,5 cm. Dès 3 ans.

Tee-shirt à compression tie-dye : Ce tee-shirt apporte une compression profonde au niveau des hanches, du tronc et des épaules, fournissant des informations sensorielles apaisantes là où c’est le plus efficace ! Imprimé tie-dye. À porter seul ou sous une chemise. Tissu doux et sans étiquette pour un confort maximum. 95 % coton biologique, 5 % élasthanne. Lavable en machine. Taille au choix.

L’hypersensibilité visuelle

Les problèmes liés à une hypersensibilité visuelle peuvent être d’ordre perceptif quand ils sont liés à des troubles de la discrimination visuelle. Ces problèmes peuvent aussi être la conséquence d’une difficulté de modulation sensorielle et donc liés au processus d’intégration sensorielle.

Voici une liste non-exhaustive des traits caractéristiques d’une personne ayant une hypersensibilité visuelle :

  • ne supporte pas les sources de lumière intense comme dans les centres commerciaux, les salles de classe ou les salles de sport. La personne a l’impression d’être éblouie et peut souffrir de douleurs et migraines.
  • difficultés à se concentrer sur des objets en mouvement.
  • facilement submergés par des stimuli visuels, comme la télévision.
  • Certaines images et motifs peuvent leur sembler bouger ou vibrer.

>> À lire : la prise en charge des troubles visuels sensoriels

Des outils pour l’appréhender

Filtre pour tube néon : Ce tissu s’accroche au-dessus des néons pour créer un environnement calme et agréable. Pour la classe ou la chambre, il permet de réduire les reflets et les scintillements des lampes. 4 aimants permettent une accroche facile. Lot de 2. Dim. 60 x 120 cm. 100 % Polyester.

Cambio : Cambio stimule l’orientation spatiale, la discrimination visuelle, la perception des grandeurs, la concentration et la mémoire. Le jeu présente des niveaux de difficulté variables rendant ainsi son utilisation possible à des personnes de tout âge et de toute capacité. Contient 6 plateaux de jeu + 96 cartes + guide d’utilisation. Dès 5 ans.

L’hypersensibilité auditive : hyperacousie

Une personne hypersensible de l’appareil auditif va percevoir les bruits bien plus intensément. Elle ne pourra pas “trier” les bruits et se concentrer sur une conversation dans un milieu bruyant, par exemple. Les enfants hypersensibles peuvent se cacher pour tenter de trouver un coin calme, ou bien faire encore plus de bruit pour cacher celui qui dérange.

Voici une liste non-exhaustive des traits caractéristiques d’une personne ayant une hypersensibilité auditive :

  • ne tolère pas les sons forts, tels que les feux d’artifice ou les cloches.
  • se bouche fréquemment les oreilles.
  • incapacité de marcher dans une cantine d’école sans casque anti-bruit, bouchons d’oreille ou sans se boucher les oreilles avec les mains.

Des outils pour l’appréhender

Casque antibruit : Léger, résistant et réglable, ce casque antibruit permet une réduction sonore de 22 dB bénéfique pour les personnes hypersensibles aux bruits. Il peut être replié pour tenir dans le creux de la main : c’est pratique pour le rangement et le transport ! Coloris enfant : bleu, noir ou jaune / Coloris adulte : jaune, bleu, rouge, rose ou orange. Dès 6 mois.

Bouchons d’oreille worksafe : Des bouchons d’oreille idéaux pour des endroits bruyants : travail, lieux publics… Ils diminuent les bruits nuisibles, mais permettent que les conversations et les sons d’alertes restent audibles. Contient : les bouchons d’oreille, un cordon tour de cou, une petite boite conservation. Réutilisables. Sans silicones.

L’hypersensibilité olfactive : hyperosmie

Une hypersensibilité olfactive se traduit par un odorat surdéveloppé. Même si quelques personnes arrivent à le tourner en avantages (parfumeurs, sommeliers…), pour la majorité des personnes touchées, c’est un fardeau au quotidien. La moindre odeur, bonne ou mauvaise, sera perçue fortement jusqu’à provoquer des nausées, voire des malaises. Imaginez le quotidien, dans les transports en commun, dans la cuisine, dans une rue animée par des commerçants, etc.

Les signes d’hypersensibilité à l’odorat incluent :

  • évanouissements ou vomissements résultant d’une odeur forte, par exemple l’odeur du parfum de quelqu’un.
  • incapacité à tolérer certaines odeurs sans vomir ou être désorienté, telle que les odeurs de gaz ou d’agrumes.

Des outils pour l’appréhender

Coussin aromatique : Il offre une stimulation olfactive invitant à la détente et à l’apaisement. 100 % naturel, il est rempli de grains (seigle, blé) et d’un mélange d’huiles essentielles (menthe poivrée, eucalyptus, romarin, lavande). Mettez-le au four à micro-ondes pour profiter de l’odeur et des vertus relaxantes de ces huiles. Dim. 30 x 20 cm. Dès 3 ans.

L’hypersensibilité gustative

Ce trouble accompagne dans certains cas l’hypersensibilité olfactive, ils vont souvent de pairs. Une personne hypersensible des papilles gustatives va éprouver un profond dégoût pour la plupart des aliments.

  • nausées ou vomissements face à certains aliments.
  • irritation dans la bouche à la suite de la consommation d’aliments épicés ou salés.
  • sélection alimentaire.
  • incapacité à tolérer des aliments plus que légèrement sucrés, acides, amers ou salés.

Des outils pour l’appréhender

Pour pallier ce trouble, il faut préférer des aliments faciles à ingurgiter, des aliments qui ne nécessitent pas de mastiquer.

Cuillère e-z par 2 : Des cuillères spécialement étudiées pour les enfants ayant une hypersensibilité orale. Étroites avec une cuvette presque plate, elles permettent de poser la nourriture dans la bouche sans que l’enfant ne soit gêné. Existe en modèle flexible (peut être mordue) et dur. Lot de 2 cuillères de même consistance. Dim. 12,7 cm.

Cuillère marron : Largement recommandée et utilisée avec les enfants présentant des troubles de l’oralité ou des troubles moteurs de la sphère orale. Une forme unique avec une extrémité étroite, peu profonde. Légère tout en étant d’une très grande solidité. Lavable en lave-vaisselle. Disponible en 2 tailles. Vendue par 4 et par 10 . Dim. cuillère. L. 3.5 cm.

L’hypersensibilité proprioceptive et vestibulaire

Le sens proprioceptif est interne aux muscles, aux articulations et aux ligaments. La proprioception est la perception de son corps dans l’espace. Le sens vestibulaire est lié aux mouvements et à la conscience de son corps en mouvement. Une personne hypersensible aux flux vestibulaires va percevoir les mouvements de son corps et de l’environnement de façon agressive pour elle.

Les comportements caractéristiques d’une hypersensibilité proprioceptive et/ou vestibulaire sont :

  • une incapacité à supporter certaines activités comme courir, utiliser une balançoire ou grimper à un arbre.
  • une attitude léthargique.
  • une peur des objets en mouvements et des situations de déséquilibres.
  • une activité musculaire faible.

>> À lire : accompagner un enfant avec des troubles vestibulaires

Des outils pour l’appréhender

Des jeux de motricité fine et des outils stimulant le sens vestibulaire peuvent aider les enfants hypersensibles à canaliser la force de leurs gestes et à mieux percevoir les mouvements de leur corps dans l’espace.

Multi Moves : Ce lot de 5 balles malléables de différents poids s’intègre dans toutes les activités motrices, apportant une stimulation proprioceptive bénéfique. Poids 500 g, 700 g, 900 g, 1100 g et 1300 g de sable. Diam. 9,5 cm. Coloris selon stock. Dès 3 ans.

Petite toupie : Stimulant le sens vestibulaire chez les plus jeunes, les plus grands adorent se blottir dedans et la faire basculer. Retournée, elle devient une montagne à escalader, mais sert aussi de cachette. Elle offre une protection anti-pincement des mains et de la tête. Diam. 68 cm. Haut. 26.50 cm. En plastique. Poids max 30 kg. Dès 9 mois, jusqu’à 4-5 ans.

L’hypersensibilité émotionnelle

Pour les personnes hypersensibles, l’empathie, la colère, l’angoisse… toutes les émotions vont être exacerbées. Plusieurs signes sont communs aux hypersensibles comme :

  • des débordements émotionnels fréquents : tristesse, colère, excitation…
  • une très forte empathie pour les émotions des autres.
  • une hyper conscience de l’environnement.
  • la tendance au repli sur soi et à l’isolement pour se protéger et se sentir mieux.
  • la perception démesurée des détails qui peuvent rendre difficile la prise de décision.
  • une activité cognitive élevée qui peut conduire à des insomnies.
  • une tendance à l’anxiété.
  • une sensibilité exacerbée aux critiques.

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive. Certaines personnes se retrouveront dans tous ces traits, d’autres seulement dans quelques-uns.

L’hypersensibilité émotionnelle peut être mal vécue par ceux qui la vivent au quotidien. Ce n’est pas une maladie que l’on doit guérir, mais un trait unique de notre personnalité que l’on peut apprendre à appréhender. Comment ? En s’écoutant et en se faisant confiance !

Voici quelques pistes pour aider votre enfant hypersensible (ou vous-même) à s’auto-gérer.

Des outils pour l’appréhender

Apprendre à se connaitre, à gérer ses émotions

Apprendre à se connaitre, à connaitre ses limites et à savoir comment gérer ses émotions permettra aux personnes hypersensibles d’avoir des outils pour mieux réagir face à des situations qui pourraient provoquer une vague d’émotions. Comprendre pourquoi on réagit de telle manière, quels sont les déclencheurs, permettra aux personnes hypersensibles de mieux gérer leurs émotions et surtout les situations qu’elles pourraient trouver difficiles.

Trop de stimuli pour Alexis : Une histoire sur l’hypersensibilité. Alexis est un petit garçon intelligent et enjoué qui aime rire et s’amuser. Toutefois, le jeu et l’excitation entraînent une grande désorganisation qu’il n’arrive pas à contrôler. Il réagit de façon excessive, en se transformant en petite tornade ou en faisant des crises. 24 pages. Dès 4 ans.

La roue des émotions : Il a été démontré que plus nous sommes à même d’identifier facilement nos émotions, mieux nous sommes armés pour gérer la situation ! Cette roue permet d’aider enfants et adultes à prendre conscience de ce qu’ils ressentent (météo intérieure, sensations physiques…), à mettre des mots sur les émotions qui y correspondent et à exprimer leurs besoins. En carton. Diam. 21 cm. Dès 8 ans. Existe aussi en version adulte.

Développer sa confiance en soi

La montagne de la confiance : Ce jeu est conçu pour aider les jeunes dès 7 ans à réfléchir aux différentes composantes de l’estime de soi : le sentiment de sécurité, la connaissance de soi, le sentiment d’appartenance et le sentiment de compétence. Ils sont appelés à répondre à des questions qui les concernent en faisant le parallèle avec le vécu du yéti. 1 plateau de jeu en forme de montagne, 100 cartes Questions, 5 pions Yétis et 1 feuillet explicatif.

Apprendre à gérer son stress et son anxiété

On peut gérer son stress de différentes manières, en utilisant des fidgets, en pratiquant le yoga ou la méditation, en effectuant des exercices de sophrologie.

>> À découvrir : 3 exercices de sophrologie pour gérer ses émotions

Balle à modeler : Cette balle en polymère souple, légère et très douce au toucher reprend sa forme initiale après qu’on l’ait pressée. C’est un excellent outil pour de premiers exercices de motricité fine ou pour des jeux de passe. Elle s’utilise aussi comme fidget anti-stress, totalement silencieux et discret. Coloris selon stock. Diam. 7 cm. Dès 3 ans.

Incroyable moi maîtrise son anxiété : Des exercices concrets et des illustrations amusantes ponctuent ce guide d’intervention indispensable pour tous ceux qui souhaitent donner aux enfants et adolescents des outils efficaces pour apprendre non seulement à gérer leur stress, mais aussi reconnaître les manifestations physiques, cognitives et émotionnelles de l’anxiété. 46 pages. Dès 6 ans.

Se reposer, avoir un endroit refuge

Être hypersensible émotionnelle ou sensorielle, c’est aussi se fatiguer plus rapidement et avoir besoin de calme pour se reposer à l’écart de tous stimuli. Il est donc important de prévoir des moments dans la journée où la personne hypersensible peut se retrouver avec elle-même au calme pour reprendre des forces. Cela peut-être dans sa chambre, dans une cabane ou un tipi pour les enfants et adolescents, ou encore dans un bureau fermé pour les adultes salariés.

>> À lire : comment créer un espace sensoriel repère & refuge ?

Le soir venu, au moment de l’endormissement, il peut être parfois difficile de s’apaiser et de trouver le sommeil. Il existe plusieurs techniques pour faciliter l’endormissement : diffuser de l’huile essentielle de lavande avant le coucher, de la musique douce, des draps ajustés ou encore un appareil tel que Dodow.

Cabanes espace blanc : Ces cabanes permettent de créer des environnements blancs pour projeter des images sur leurs murs, mettre au sol des balles phosphorescentes ou encore y glisser des coussins pour créer un refuge. Existent en 2 tailles : grand modèle (142 x 142 x 142 cm) et moyen modèle (120 x 120 x 120 cm). 100 % polyester. Livrées dans sac de transport. Dès 3 ans.

Dodow, c’est l’outil pour réveiller votre sommeil ! Cette solution naturelle accompagnera le début de vos nuits grâce à de douces pulsations lumineuses qui ralentiront le flux de la pensée et la respiration. Le Dodow est idéal pour tous ceux qui ont des difficultés à s’endormir : pensées plein la tête, stress, examens, ou réveils nocturnes. Manuel inclus. Fonctionne avec 3 piles fournies AAA. Diam. 11,5 cm. Dès 8 ans.

Découvrez notre sélection d’outils pour l’hypersensibilité

Mathilde est coordonnatrice Tiers-Lieu chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

1 Commentaire

  • Enormisez dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article.
    J’aime bien l’idée que « quelques personnes arrivent à le tourner en avantages. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.