Aujourd’hui, les enfants doivent développer de nouvelles compétences pour réussir et bien vivre au sein d’un monde en perpétuelle réinvention. Le rôle des enseignants et des parents est de les préparer à ce nouveau jour après jour. Récemment nous avions publié un article concernant les compétences clés à acquérir au 21e siècle, autrement dit les compétences essentielles pour réussir et s’adapter aux nouveaux enjeux de ce monde :
des compétences d’apprentissage et d’innovation, des compétences en information, média et technologie et des aptitudes à la vie et à la carrière. En cette Semaine de l’éducation chez Hop’Toys, nous nous demanderons ici comment l’école peut adapter ses salles de classes afin de donner toutes leurs chances aux élèves d’acquérir ces compétences du 21e siècle, qui seront si utiles à leur avenir ! 

Des salles de classes non adaptées au monde actuel

Le monde bouge et évolue, mais les salles de classes restent ostensiblement les mêmes depuis des décennies. Un constat que l’on peut déplorer au regard des nombreuses études publiées  sur l’importance de l’environnement de travail et du design sur le bien-être et l’acquisition des compétences.

On sait par exemple que des couloirs étroits vont mener inévitablement favoriser les frictions entre les élèves, donc une certaine agressivité qui va à l’encontre des compétences de collaboration et de communication dont il est admis qu’elles sont indispensables. Autre exemple, la posture de l’enseignant au sein d’une classe (debout, devant la classe) n’a rien de mal en soi, mais ne va pas avec l‘engagement, l’implication et la posture de recherche personnelle que l’on veut développer chez les enfants. Ainsi placés face au professeur, ils sont, de fait, mis en position d’observation, de réception du savoir. Ce modèle plutôt traditionnel parait de moins en moins approprié aux objectifs de l’école qui sont de préparer les enfants à leurs futurs métiers, de les faire devenir des citoyens du monde et de leur donner les clés pour bien vivre au sein de la société.

Moderniser les classes et les écoles par l’aménagement

Parce que le milieu dans lequel on travaille influence largement les compétences que l’on acquiert et que l’on développe, il est important de moderniser l’école et les salles de classe. Pour commencer, il faut un espace qui encouragerait les enfants à la création, à l’innovation et qui faciliterait la communication et le travail en équipe. Pour cela, il faut penser la classe en différents îlots  et espaces où les élèves se placent en fonction des projets sur lesquels ils travaillent. Chaque élève pourrait alors durant la journée changer de place en fonction du travail qu’il doit effectuer. C’est d’ailleurs ce qui est très souvent fait en école maternelle. Ces différents coins peuvent être symbolisés par de la couleur et du mobilier attitrés et distincts. Chaque zone aura sa spécificité en fonction des compétences que l’on veut encourager. Nous évoluons aujourd’hui dans l’ère de la mobilité, il est donc important que cela se manifeste là où nos enfants vont passer leurs journées pendant une quinzaine d’années !

Des zones différentes pour des activités pédagogiques différentes

On pourrait proposer :

  • une zone de travail pour la lecture ou la découverte de documents,
  • une pour travailler en équipe sur un projet commun,
  • une autre où laisser libre cours à la créativité de l’enfant en mettant à sa disposition du matériel permettant de développer celle-ci
  • ou encore un coin technologique où l’enfant pourra développer des compétences de codages, de recherche sur un support informatique (à partir d’un certain âge bien entendu). En effet, dans le monde de demain, on ne pourra pas faire l’économie d’une certaine culture technologique ; ce savoir est déjà essentiel dans le monde actuel et il le sera de plus en plus.
  • Enfin, il sera toujours indispensable de mettre à disposition des élèves des bureaux où ils  pourront travailler individuellement, se concentrer sur des tâches à réaliser seuls et se ressourcer lorsqu’ils le souhaitent.

aménagement classe

Image : Photo du site : http://www.enseigneravecdesapps.com/2019/04/reflexions-sur-la-classe-flexible.html

L’importance du mobilier

A travers le mobilier utilisé, on fait passer un message de tolérance, d’acception de la différence. En effet, chaque individu est différent, a des besoins différents, spécifiques pour certains. Le mobilier doit pouvoir traduire cette diversité pour mieux la servir. Le fait d’apporter considération et réflexion à l’aménagement et au choix du mobilier de sa classe est montre inconsciemment qu’on intègre la différence dans sa pratique éducative. Dès lors, la classe devient plus inclusive.

Les assises dynamiques

Une fois les différentes zones de travail définies, il faut penser au mobilier, qui a lui aussi son importance. On privilégiera du mobilier design si on en la possibilité, ergonomique, avec des tables de différentes formes et éventuellement différentes hauteurs, de même que des assises dynamiques. Celles-ci permettant un léger mouvement, elles favorisent la concentration. Vous pourrez donc introduire de gros ballons sur lesquels s’asseoir, des chaises de différentes formes et couleurs, des coussins à mettre directement au sol ou sur une chaise, des fauteuils ou des stations de travail debout. Certaines classes s’équipent même de vélos d’intérieur pour permettre le mouvement dont on sait aujourd’hui qu’il favorise l’attention, surtout lorsque celle-ci doit être continue. Voici quelques exemples d’assises dynamiques proposées chez Hop’Toys :

12 coussins d’assise au sol : il n’est pas naturel pour un enfant d’être assis toute la journée sur une chaise ! Pour varier les postures, proposez-leur une assise au sol grâce avec ces coussins de différentes couleurs bien rembourrés pour plus de confort.

Sitting ball filet noir : un gros ballon pour une assise dynamique confortable ! Il apporte une assise très tonique et peut se gonfler plus ou moins selon les préférences de l’utilisateur. Son gros avantage ? Une housse amovible, lavable en machine à 30° pour une hygiène parfaite ! Poignée sur la housse.

Tabouret Tilo : ces tabourets sont les champions de l’assise dynamique ! Leur base est subtilement arrondie pour permettre un mouvement perpétuel de la personne assise dessus. Ils permettent de maintenir l’attention tout en offrant l’opportunité de bouger. Idéal pour les enfants ayant des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Coussin dynair premium enfant 33 cm : ce coussin ergonomique se place sur une chaise pour créer une assise dynamique et confortable. Une face est munie de picots pour une stimulation tactile, l’autre face est lisse. Il peut s’utiliser pour favoriser la concentration grâce aux mouvements qu’il permet de faire. Mais vous pouvez également le poser sous les pieds, face avec picots sur le dessus pour stimuler la voûte plantaire.

L’importance du mobilier : les rangements

Autre élément du mobilier à ne pas négliger : les rangements. Indispensables pour la bonne tenue de la classe et pour apporter un espace confortable dans lequel travailler en toute sérénité, ils devront être pratiques et accessibles à tous. Cela permettra ainsi de faire comprendre à chaque élève qu’il est responsable du matériel qu’il a entre les mains et de développer ainsi des compétences de respect et d’autonomie.

Repenser les murs de la salle de classe

Il est un autre élément qui compte pour beaucoup dans l’atmosphère de la classe : l’affichage. On sait à quel point il est important : soutien aux élèves sur les apprentissages (bande numéraire, alphabet, dernières et notions), il permet également de faire passer des messages importants ou tout simplement de rendre l’espace plus agréable.

Au delà des affichages « notions », nous pensons que les supports qui vont permettre de monter aux élèves que leur bien-être, leurs émotions nous importent en tant qu’adulte, qu’éducateur ont toute leur importance ; une météo des émotions, des cartes d’humeur du jour, une boîte à questions (anonymes) permettent de désamorcer des conflits, d’exprimer ses émotions, d’évacuer tensions et angoisses.

Les affichages peuvent aussi bien sûr à porter haut et clair les valeurs de la classe : la coopération, la bienveillance les uns envers les autres, le respect mutuel. Ils sont aussi extrêmement utiles pour favoriser l’autonomie en indiquant par exemple aux élèves ce qu’ils peuvent faire lorsqu’ils ont fini avant leur camarade (ce qui va aussi dans le sens du respect du rythme de chacun).
Enfin, n’oublions pas toutes les affiches qui pourront sensibiliser les enfants aux handicaps, à la différence de manière générale. Ce type de support est en général une très bonne base de discussion civique, citoyenne et encourage l’ouverture d’esprit.

Chez Hop’Toys nous réalisons de nombreuses affiches que vous pouvez télécharger gratuitement. Vous pouvez toutes les retrouver dans l’onglet ressources de ce blog et pour beaucoup d’entre elles ci-dessous :

>> Enseignants : nos ressources à afficher dans la classe

Ajouter une dimension écologique à l’école

Le réchauffement climatique est aux lèvres de tous et surtout des plus jeunes. La formation et la sensibilisation des enfants à ce sujet est inévitable. L’école et les enseignants ont donc un rôle à jouer. En commençant par adapter l’école pour lui apporter cette dimension écologique. Comment ? D’abord en permettant aux enfants d’être en contact avec la nature, la terre, de comprendre la pousse, le cycle des saisons, des floraisons… Plusieurs aménagements sont possibles et d’ailleurs déjà mis en place dans de nombreuses écoles ou classes :

  • Avoir un espace jardinage dans la cour de l’école avec, pourquoi pas, un potager. Cette démarche permet d’aborder des sujets clés comme la culture de fruits et légumes, le besoin en eau, l’importance de la faune et la flore…
  • Avoir des plantes à l’intérieur de la classe, apprendre aux enfants à s’en occuper ;
  • Faire le tri sélectif dans la classe et dans toute l’école ;
  • Au niveau de la restauration : organiser un défi zéro déchet, mettre en place un compost, si c’est possible encourager la restauration scolaire à utiliser des produits locaux, bio et de saisons, un repas végétarien par semaine, etc.

Si vous avez mis en place d’autres actions au sein de votre établissement n’hésitez pas à les faire connaître en commentaire de cet article.

>> La pédagogie par la nature

Accompagner par la pédagogie

Ce nouveau type de classe entraîne forcément une évolution de son approche pédagogique. En effet, dans ce type d’enseignement, l’élève est beaucoup plus libre et bien plus acteur de ses apprentissages. Le professeur ne dicte pas le savoir, il accompagne ses élèves à l’acquérir, les guide et met en place les règles à respecter au sein de l’espace de travail. On ne parle pas ici d’autorité, mais plus de respect. Le professeur ne représente pas la police, mais plutôt la personne référente vers qui se tourner pour l’ensemble des sujets touchant la classe.

Bien entendu, il faut un temps d’adaptation pour tout le monde afin que la classe trouve son rythme de croisière. Il risque d’y avoir plus de bavardages au début, mais en se sentant plus impliqués, les élèves seront aussi plus motivés et apprendront à se prendre en charge rapidement. Ce type de classe permet d’apporter de la motivation et est davantage en adéquation avec le monde qui les attend. A travers ce type d’enseignement, les enfants développeront des compétences clés pour le 21e siècle en étant eux mêmes acteurs de leurs apprentissages.

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.