L’orthophonie est un soin qui doit être proposé de manière régulière, et même, parfois, intensive, afin d’espérer atteindre rapidement les objectifs fixés. Cependant, les moments de repos sont essentiels pour la personne suivie, pour prendre du temps pour soi et penser à autre chose bien sûr, mais également pour fixer les apprentissages et les ancrer dans le quotidien. Et puis c’est également indispensable pour le/la thérapeute, afin de lui permettre de recharger ses batteries avant d’enfiler à nouveau sa cape de super ortho !
La super ortho à qui nous avons demandé de vous apporter ses conseils pour cette pause estivale s’appelle Charlotte Fingerhut. Elle est orthophoniste en région parisienne où elle reçoit des enfants et des adultes, dont la majorité présente un trouble du spectre autistique ou une déficience intellectuelle. Elle vous indique ici comment rendre cette pause estivale la plus bénéfique possible !

L’été est presque toujours l’occasion de faire une pause dans la prise en soin, mais ce n’est pas le moment de tout laisser tomber ! On peut avancer sur ses difficultés, tout en profitant de ses vacances et en s’amusant ! 

On échange avec son orthophoniste

Souvent, les séances d’orthophonie se déroulent sans la présence des parents, qui attendent en salle d’attente. Le patient est donc seul avec le thérapeute. Cela tend à évoluer car de nombreux orthophonistes soulignent maintenant l’importance de l’accompagnement parental et de la guidance, afin de rendre le patient et ses proches les plus autonomes possible dans la prise en soin. Cela leur donnera aussi l’opportunité de reprendre au quotidien les objectifs fixés et de faire le lien avec les séances d’orthophonie. Quelle que soit l’organisation des séances de votre enfant, le thérapeute est un interlocuteur privilégié avec lequel vous devez vous sentir libre d’échanger.

Avant de partir en vacances, il paraît important de prendre le temps de discuter, de faire le point sur les objectifs, sur les progrès et les difficultés restantes, afin d’être acteur de la prise en soin et de pouvoir appliquer les conseils donnés par l’orthophoniste. N’hésitez surtout pas à en faire la demande : cela sera bénéfique pour votre enfant, et cela permettra de mettre en place un véritable partenariat thérapeutique, essentiel pour avancer.

>> À lire aussi : Orthophonie : les troubles de la fluence

On se sert de chaque occasion comme une d’une opportunité !

Pas besoin d’être assis à une table pour travailler : les vacances sont une occasion idéale pour communiquer, pour partager, pour progresser ! D’ailleurs, à leur retour, les enfants sont souvent ravis de raconter à leur thérapeute toutes les nouvelles expériences qu’ils ont vécues. Alors, profitez de chaque occasion pour stimuler votre enfant, pour le faire avancer, en lien avec les objectifs dont vous aurez discuté avec son orthophoniste !

Votre enfant a besoin de développer son vocabulaire ?

C’est l’occasion de l’amener au marché pour nommer les fruits et les légumes, dans la rue commerçante pour dire le nom des magasins, de dessiner dans le sable et se faire des devinettes, de se fabriquer un imagier en photos …

Votre enfant a des difficultés en langage écrit ?

Pourquoi ne pas lire la carte du marchand de glaces, écrire une carte postale à son meilleur copain, rédiger le menu du soir, faire un carnet de voyage familial…

Votre enfant présente des difficultés syntaxiques ?

Et si on racontait chaque soir notre meilleur moment de la journée ? On peut aussi piocher un mot/une image qui fait penser aux vacances et fabriquer une phrase avec, ou encore on imprimer au fur et à mesure des vacances les photos et écrire une petite phrase au dos, pour se souvenir …

Votre enfant utilise un moyen de Communication Augmentatif et Alternatif ?

En vacances, on rencontre de nouveaux interlocuteurs potentiels, alors on peut échanger avec eux, les sensibiliser à la CAA, créer de nouvelles pages de communication en lien avec nos activités, des tableaux de langage assisté… On peut aussi se donner de petits objectifs concrets, comme un nombre d’interlocuteurs différents chaque jour, l’utilisation de certains éléments lexicaux peu utilisés, un travail ciblé sur le « où », le « qui » ou encore le fait d’avoir tout le temps, au quotidien, son outil de communication !

Quel que soit l’objet du suivi orthophonique de votre enfant, toutes les situations du quotidien sont des opportunités de développer ses compétences avec vous : faire une visite, préparer un gâteau, aller à la plage ou dans la forêt, faire un jeu de société ensemble, un château de sable … En vacances, nous sommes souvent tous plus détendus et c’est l’occasion de partager des moments sans la pression de l’école, du travail, des résultats. Pour les enfants, c’est une chance d’avoir leurs parents attentifs, disponibles et moins stressés qu’au quotidien et ce sont très souvent de bonnes opportunités pour devenir plus autonome.

>> Lire aussi : 10 jeux pour jouer en famille pendant les vacances 

>> À lire : 30 activités amusantes pour des vacances apprenantes

On met dans sa valise quelques activités ciblées

Un tableau blanc avec un Time Timer intégré

Le Time Timer, outil essentiel pour gérer le quotidien, est cette fois associé à un tableau blanc effaçable, sur lequel on va pouvoir écrire ou dessiner par exemple. Quelques idées d’utilisation : écrire le mot du jour en famille, écrire une consigne et y associer un temps pour la réaliser, jouer à « dessinez, c’est gagné ! », inscrire le programme de la journée en mots ou en pictogrammes …

Le time Timer

>> À lire aussi : Time timer : l’outil idéal pour tous !

Cherche et trouve les émotions

Pendant les vacances, les émotions positives comme négatives sont souvent décuplées car le quotidien est différent, moins cadré, moins prévisible. C’est donc l’occasion de mettre des mots sur ce qu’on ressent et d’apprendre à exprimer ses émotions. Dans ce jeu, on pourra découvrir la joie, la tristesse, la peur, la colère et le dégoût à travers des situations proposées. On fera le lien avec des situations concrètes vécues en vacances qui ont engendré les différentes émotions ciblées.

>> À télécharger aussi : Cherche et trouve avec des coloriages rigolos 

Fais ta valise !

Un jeu adapté aux petits comme aux grands et qui permettra de découvrir le vocabulaire lié aux vacances et aux activités de loisirs. On peut le faire avant de faire les valises par exemple, pour impliquer les enfants dans cette étape indispensable ! On peut l’utiliser à l’oral, comme à l’écrit.

Jeu à enficher Superpegs

Un jeu de base coloré et adapté aux petites mains pour travailler le lexique des formes, des couleurs, mais aussi la motricité fine, la concentration etc. On peut en faire une activité autonome, mais aussi une activité partagée avec ses parents ou ses frères et sœurs, pour créer une forme ensemble, ou bien se faire deviner ce qu’on est en train de faire.

Des jeux de consignes

La tour des consignes : très ludiques pour les petits et amusants pour les plus grands si les parents jouent aussi, ces cubes en mousse sont vraiment multitâches ! Un chouette moment de partage pour travailler la compréhension des consignes simples. On peut aussi combiner les consignes et les mémoriser, empiler les cubes chacun son tour, faire un chamboule-tout etc.

Consignes simples en images : un autre outil pour travailler les consignes, mais dans un format de poche ! Des cartes simplement illustrées, pour travailler la compréhension avec des enfants un peu plus grands, en piochant une consigne au hasard ou bien en utilisant les cartes avec n’importe quel jeu de base. Une chouette idée pour s’amuser en famille : on retourne une carte et on réalise la consigne, puis on cache la carte. Le suivant pioche une nouvelle carte et doit réaliser la première consigne puis celle qu’il vient de piocher. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un joueur oublie une consigne car sa mémoire lui joue des tours !

>> À lire aussi : 8 conseils pour booster sa mémoire de travail

Se raconter des histoires

Sac à histoires : un outil qui demande un investissement financier certain mais qui est très complet ! Il est utilisable dans tous les domaines de rééducation en orthophonie : langage oral, langage écrit, articulation … Avec les scènes proposées, les personnages et objets à manipuler et les cartes « lieux », on peut raconter à l’oral, à l’écrit, imagier, inventer, faire deviner ! Il n’y a pas de limites ! On peut même rajouter des photos de nos vacances pour fabriquer de nouvelles scènes. Un jeu idéal pour tous les âges !

Dés à histoires par 10 : un jeu qui ne prend pas beaucoup de place mais qui permet de multiples activités ! On peut lancer un ou plusieurs dés pour produire des phrases, lancer les dés au fur et à mesure pour raconter une histoire inventée, faire le lien avec ce qu’on a vécu pendant les vacances… Idéal pour travailler la narration, à l’oral et à l’écrit, et introduire des notions comme « avant », « après », « hier », « maintenant » etc. Pourquoi ne pas s’en servir pour écrire des cartes postales, quand on manque d’inspiration ?

>> À lire aussi : 10 manières de raconter des histoires autrement

Rush hour modèle standard

Raisonner, planifier, anticiper … autant d’activités cognitives pas évidentes à développer ! Cet outil plaira autant aux enfants qu’aux adultes et ne prend pas beaucoup de place dans la valise ! Petit bonus : on y joue dans le calme ! Un super jeu qui peut se faire de manière autonome ou bien à plusieurs, sous forme de défi familial par exemple.

Même si l’orthophoniste de votre enfant est en vacances, vous pouvez, vous, continuer à l’accompagner pendant vos vacances avec les activités du quotidien comme aller au marché, à la plage… et à l’aide de jeux ou d’activités, ludiques mais apprenantes !

Charlotte Fingerhut est orthophoniste en région parisienne. Elle reçoit des enfants et des adultes de tout âge, dont la majorité présente un trouble du spectre autistique ou une déficience intellectuelle. Charlotte accompagne ses patients et leur famille dès le diagnostic, avec pour objectif de développer une communication verbale et non verbale efficace et une autonomie permettant l’insertion dans la société. Elle propose également des formations aux équipes travaillant dans des établissements accueillant des personnes porteuses de handicap, afin de soutenir la mise en place de projets en lien avec la communication et l’autonomie.

Vous pouvez la retrouver sur le site sos-ortho.org sur lequel elle propose des jeux et activités à télécharger, ainsi que des articles en lien avec l’orthophonie à destination des familles et des accompagnants.

 

  •  
  •  
  •  
  •  

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.