Les enfants ont souvent du mal à se concentrer, mais lorsqu’ils font face à un exercice ou une tâche qu’ils considèrent comme difficiles, ils sont encore plus susceptibles d’abandonner avant même d’essayer. Si vous observez un enfant qui perd régulièrement son attention, voici quelques stratégies qui pourraient l’aider à se concentrer !

Astuce #1 : Inclure une activité physique

Les enfants ont plus de facilité à se concentrer s’ils incluent une activité. S’asseoir sur une assise dynamique, comme un ballon ou un tabouret subtilement arrondi pour permettre un mouvement perpétuel de la personne assise dessus permet à l’enfant d’associer le temps d’apprentissage au mouvement, et va ainsi lui permettre d’être plus attentif et concentré.

3 possibilités d’assise dynamique

Tabouret Tilo : les champions de l’assise dynamique ! Leur base est subtilement arrondie pour permettre un mouvement perpétuel de la personne assise dessus. Permet de maintenir l’attention tout en offrant l’opportunité de bouger. Idéal pour les enfants ayant des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Coussin Dynair rond à picots : un classique, incontournable, discret et facile à déplacer. On le positionne côté lisse ou côté picots sur une chaise pour une assise dynamique, directement au sol sous de petites tables basses et on peut même s’en servir dans des parcours moteurs !

Sit’n’gym : une chaise de bureau originale puisque c’est un ballon… mais un ballon muni de 4 petits pieds, ce qui lui permet de ne pas rouler pas et ce qui permet à son utilisateur de conserver une bonne posture droite.

Astuce #2 : Apprendre à l’enfant à identifier les moments où il perd son attention et sa concentration

Enseignez à l’enfant ce que signifie « être attentif », « être concentré ». Pour cela, vous pouvez hors temps d’apprentissage durant la journée scolaire lui donner une activité à faire. À l’aide d’un Time Timer, donner un temps court à l’enfant pour faire cette activité et demandez-lui de se concentrer jusqu’à ce le temps soit écoulé. À la fin, demandez à l’enfant s’il pense avoir été concentré sur l’activité. Essayer d’augmenter ou de réduire le temps selon l’enfant pour qu’il puisse comprendre à quelle fréquence et au bout de combien de temps son cerveau lui fait perdre sa concentration.

>> Je découvre les Time Timer

time-timer-mod time-timer-plus

Astuce #3 : Réajuster le temps de travail

Et si vous divisiez ce pour quoi vos élèves ont du mal à rester concentrer en petits intervalles de temps ? À l’aide de Time Timer, demandez à l’élève qui a des difficultés de vous montrer son travail après un court laps de temps. Cela décompose la tâche et permet à l’enfant de continuer à travailler sans se sentir totalement accablé. Pensez à faire venir l’enfant jusqu’à votre bureau :  cela fournit le mouvement physique dont l’enfant a besoin pour rester concentré, et vous permet également de surveiller ses progrès.

Faites attention à ne pas expliquer au tableau sur un long laps de temps une leçon pour ces élèves ayant une courte faculté d’attention. Impliquez-les et demandez régulièrement des avis et/ou des réponses sur le sujet que vous êtes en train de traiter. Même une question toute simple va ainsi permettre à l’enfant de lever la main, ce mouvement lui permettant de rester attentif et concentré. Afin d’offrir à l’enfant une opportunité de micromouvements discrets, favorisant ainsi la capacité d’attention, les fidgets de pieds peuvent également être un allié idéal !

outils pour occuper les jambes et faciliter la concentration

Busylegz : l’outil indispensable pour les enfants ayant la bougeotte ! Placé sous une table, l’enfant positionne ses pieds de chaque côté et exerce des mouvements en toute discrétion. Idéal pour les enfants TDAH et présentant des troubles de l’attention.

Fidget pour pieds par 2 : votre enfant bouge sans cesse les pieds et les jambes lorsqu’il est assis ? Alors, testez notre fidget pour pieds qui s’accroche aux pieds des chaises. Que ce soit à l’école ou à la maison, les enfants pourront ainsi bouger sans déranger personne.

Rouleau de mouvement : un rouleau astucieux pour transformer n’importe quelle chaise en assise active ! Il se glisse sur les pieds de la chaise et offre une opportunité de micromouvements discrets par les pieds, favorisant ainsi la capacité d’attention. Totalement silencieux.


Astuce #4 : Supprimer les distractions visuelles

Quand un enfant se concentre sur une tâche difficile, les distractions dans la salle de classe ou sur le bureau peuvent rendre impossible sa faculté à garder son attention là où elle doit être. Supprimez les distractions et stimulations visuelles, et proposez à l’enfant des solutions tactiles comme des fidgets discrets et silencieux que l’enfant n’aura pas besoin de regarder.

fidgets

Fidget Loopeez : On place ce fidget dans la paume de la main et on s’amuse à faire tourner les deux anneaux en métal. Fidget assez grand, à utiliser dès 10 ans.

Fidget Boinks : Les fidgets Boinks sont composés d’un tube en filet souple dans lequel se trouve une bille. Vous allez adorer faire naviguer cette bille d’un côté à l’autre dans un mouvement perpétuel. Totalement silencieux. 

>> À lire : Quels fidgets pour la salle de classe ?

Astuce #5 : Jouer à des jeux de mémoire

Les jeux de mémoire aident à améliorer la concentration des enfants de manière amusante, afin qu’ils puissent se concentrer lorsque quelque chose de difficile est présenté. Essayez de placer des moments de jeux de mémoire dans la journée scolaire où toute la classe va pouvoir jouer, mais proposez ce type de jeu de concentration durant les temps périscolaires afin que les enfants puissent y jouer entre eux !

Les jeux de mémoire ne doivent pas être compliqués. Même un jeu simple comme un jeu de loto force un enfant à se concentrer. Les Memory peuvent également servir à accroître l’attention.

>> Je découvre la sélection de jeux pour travailler la mémoire 

Dobble

Dobble : Soyez le premier à trouver le seul et unique symbole identique entre les 2 cartes présentées ! Permet de développer le sens de l’observation et la concentration et la discrimination visuelle. Existe en 2 modèles : Standard (6 ans) qui contient 55 cartes dans 1 boîte métal, et Kids (4 ans) qui contient 30 cartes dans 1 boîte métal. Dim. 10 cm.

Astuce #6 : Évaluer les difficultés de l’enfant

Si vous remarquez qu’un enfant évite constamment le travail ou semble trop distrait, demandez à cet enfant d’évaluer le niveau de défi trouvé dans l’activité sur une échelle de 1 à 10. Si l’enfant indique que l’activité est huit ou plus, demandez-lui ce qui devrait être fait pour en diminuer la difficulté et rendre la tâche à deux ou trois. Parfois, vous obtiendrez un excellent aperçu de ce que vous pouvez faire pour aider l’élève à diminuer son niveau de frustration.

Et vous, vous avez d’autres astuces que vous souhaiteriez nous partager ? À vos commentaires ! 

Publié le 6 octobre 2017, mis à jour le 18 août 2020

1 Commentaire

  • gaucher dit :

    bonjour,
    mon fils rentre en 5 ème, déceler hyper actif depuis le ce2.
    je constate que la mise en place d’activité est difficile, comme vous avez écrit sur votre article la durée du cours au tableau, se lever pour aller au bureau du prof, placer des jeux de mémoire; reste compliquer à mettre en place au collège tout dépend des prof.
    De plus il a des livres à lire, il ne comprend pas ce qu’il lit….
    Notre gros souci à nous c »est de faire les devoirs quand il rentre le soir de l’école 18h30, il est demi pensionnaire.

    Si vous avez des astuces nous sommes preneur.

    merci
    sandrine, sa maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.