La période de Noël est encore un peu loin, mais cette année, au vu de l’incertitude ambiante due à cette crise sanitaire, de nombreux parents ont décidé d’anticiper et de commencer à planifier leurs achats de Noël. Pour vous aider dans vos préparatifs, nous avons regroupé pour vous le top des jeux éducatifs préconisés par les professionnels sur notre blog et lors de nos Live sur Facebook ou Instagram. Des jeux éducatifs, bien sûr, mais surtout des jeux amusants !

Des jeux pour développer la motricité fine

Afin de préparer votre enfant à l’écriture, Adeline Kuhn Tref, ergothérapeute, préconise de favoriser des activités telles que le travail de la pince, en jouant. Pour cela, vous pouvez proposer à votre enfant des outils qui permettront d’exercer ce mouvement comme ceux du fameux kit d’outils motricité fine ou encore des jeux éducatifs tels que Domino-pinces ou encore Mon étendoir.

Domino-pinces et Mon étendoir

Domino-pinces : reprenant le principe de jeu des dominos, ce jeu invite à placer sur le plateau circulaire une mini-pince aux couleurs correspondant à la dernière pince posée. Tout en jouant, on développe la force des doigts et la finesse du geste.

Mon étendoir : un jeu pour développer la motricité fine et la perception visuelle de l’enfant. Il faudra associer les couleurs des vêtements représentés sur les cartes aux mini-pinces et les positionner correctement sur l’étendoir.

Pour renforcer la mémoire de travail

Parmi les coups de cœur de l’orthopédagogue Angélique Prost pour renforcer la mémoire de travail, : Speed colors ! Le principe de ce jeu est tout simple ! On regarde une carte, on mémorise la répartition des couleurs sur le dessin et, sur le verso de cette carte où le même dessin est représenté au trait, on reproduit le modèle à l’identique en plaçant la bonne couleur au bon endroit. Un excellent jeu dynamique pour exercer la mémoire de travail. On peut facilement apporter une progression dans la difficulté en demandant à l’enfant de mémoriser d’abord une/deux/trois… couleurs ou un élément du dessin seulement.

>> Lire aussi « Un été apprenant pour tous » par Angélique Pros

Pour renforcer l’estime de soi et développer l’empathie

De nombreux professionnels vous ont déjà recommandé le jeu Feelinks sur notre blog : Angélique Prost, orthopédagogue, Elsa Antunes et Nathalie Lambinet, ludopédagogues, enseignantes et créatrice de la méthode « Jeumaide ». Nous l’avions également sélectionné pour notre Top 10 des jeux pour s’amuser en famille ou entre amis. C’est vous dire à quel point ce jeu est plébiscité et apprécié !

Feelings v1 et v2

Que ressentirais-tu si ton papa faisait pipi dans le jardin ? Si on te proposait d’intégrer un groupe de musique ? Ou si des animaux échappés du zoo se promenaient librement dans ta ville ?

C’est à ces situations – et à bien d’autres – que Feelinks va proposer aux joueurs de réagir. Dans ce jeu, à la lecture d’une situation donnée, chaque joueur se positionne sur l’une des émotions proposées et dont il se sent le plus proche. Il échange ensuite avec son partenaire et mise sur l’émotion qu’il pense choisie par celui-ci. L’objectif est donc de deviner l’émotion de l’autre. Avec la piste des émotions, les joueurs sont amenés à développer leur empathie. La première version du jeu avait été développée en particulier pour les adolescents.

Une nouvelle version du jeu est désormais disponible : Feelings V2 ! Plus adaptée à un large public, elle comporte quelques nouveautés : les personnages ont été remplacés par des animaux drôles et attendrissants afin que les enfants puissent s’identifier plus facilement et de nouvelles cartes situations ont été introduites. Encore plus de choix, donc pour travailler les émotions et l’empathie à travers ces 108 nouvelles situations.

Toute la (grande) famille d’Un peu Montessori, beaucoup d’amour l’adore aussi !

>> Découvrez 3 ateliers pour « travailler » les émotions autour du jeu Feelings

Des jeux éducatifs adaptés aux enfants ayant des troubles d’apprentissage

Laura Gaubusseau est neuropsychologue et travaille principalement avec des enfants porteurs de troubles d’apprentissages (dyslexie, trouble développemental de la coordination, dysphasie, TDAH…). Lors de ses prises en charge rééducatives, Laura a recours à des outils variés (jeux éducatifs, exercices, ateliers en groupe…). Voici quelques-uns des jeux dont elle se sert lors de ces séances, mais qui peuvent également être utilisés à la maison pour développer de nombreuses compétences en s’amusant !

Jeu pour les troubles des apprentissages

Le lynx : on est invité ici à retrouver l’objet représenté sur la carte piochée parmi tous ceux présents sur le très grand plateau de jeu. Pour gagner, un œil de lynx et de la méthodologie sont indispensables. Idéal pour travailler la discrimination visuelle !

Clac clac : chaque disque aimanté combine 3 symboles dans 3 couleurs. On lance les 2 dés : ils indiquent le symbole et sa couleur. Les joueurs doivent alors attraper un maximum de disques avec cette combinaison. Il faut aller vite pour empiler les bons disques !

Dobble : il faut être le premier à trouver le seul et unique symbole identique entre les 2 cartes présentées ! Un jeu qui permet de développer le sens de l’observation et la concentration et la discrimination visuelle.

Les sardines : un jeu d’observation vraiment original qui fait travailler la mémoire visuelle. On doit mémoriser la carte « sardine » et retrouver ensuite dans son jeu les mêmes poissons que ceux qui étaient représentés sur la première carte. Mais est-ce qu’il y avait la sardine en smoking ?

>> À lire : « Neuropsychologie et troubles des apprentissages »

Pour développer la coopération

Adeline Michel est enseignante depuis 17 ans. Elle a fait la quasi-totalité de sa carrière dans l’enseignement spécialisé (d’abord dans une école de Plein Air, puis dans un dispositif ULIS-école). Pour travailler la coopération à travers la communication et l’écoute, Adeline conseille de jouer à des jeux de société coopératifs comme Le verger ou Parle, écoute, coopère. Les jeux de construction, tels que Piks, sont également plébiscités par l’enseignante, car ils permettent de travailler la coopération à travers des activités motrices, de patience et d’équilibre.

Jeux de coopération : Le verger et Parle, écoute, coopère

Le verger : on joue tous ensemble pour battre le corbeau ! Les enfants développent leur motricité fine, la reconnaissance des couleurs et leur esprit d’équipe. Produit de grande qualité : des reproductions de fruits en bois massif verni, des petits paniers en osier…

Parle, écoute, coopère : ce coffret de jeu permet de développer la capacité d’écoute active tout en s’amusant. Un joueur choisit une carte de jeu et indique à son équipe les pièces qu’elle doit utiliser (« parle »). Les joueurs doivent écouter attentivement les instructions pour placer sur le plateau les pièces de manière précise (« écoute »). Ils vérifient ensemble que les pièces forment bien la figure de la carte modèle (« coopère »).

Piks 64 pièces

Piks : ce jeu de construction unique se compose de plateaux en bois et de trois types de cônes en silicone, de taille et de couleur différentes. Les 1001 manières de placer ces plateaux et ces cônes permettent une infinité de possibilités ! Un jeu créé en s’inspirant des recherches pour gérer les troubles de l’attention, de la concentration et de l’hyperactivité (TDAH).

>> À lire également : « Classe flexible et inclusive : la coopération »

Découvrez toute la sélection « TOP des jeux éducatifs préconisés par les professionnels »

Nous espérons que ces conseils de professionnel·le·s vous seront utiles ! Et vous, avez-vous d’autres jeux ludo-éducatifs à conseiller ? En tant que pro  ou que parent ? Yen  aura-t-il dans la hotte du père Noël de votre enfant ou de vos patients ? Dites-nous tout en commentaires !

  •  
  •  
  •  
  •  

Mathilde est coordonnatrice Tiers-Lieu chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.